Prix des métaux

Prix des métaux

Evaluation du 23 novembre 2021: Fortes fluctuations attendues pour les métaux industriels

Après les pics atteints en octobre, l'aluminium et le cuivre ont perdu beaucoup de valeur sur le LME ces dernières semaines, notamment en raison de prises de bénéfices, et l'ambiance sur les marchés des métaux semble s'être dégradée. Les analystes craignent qu’un éventuel resserrement de la politique monétaire de certaines banques centrales pour lutter contre l'inflation ainsi que la forte progression de l’épidémie n’impactent négativement la conjoncture économique.

La situation sur le marché de l'aluminium s'est détendue grâce à une amélioration de l’approvisionnement en magnésium et silicium ces derniers jours. En revanche, les coûts de l'énergie, qui ont fortement augmenté, posent problème aux producteurs d'acier et de métaux. Certaines usines ont annoncé l'introduction d'un « supplément énergie ».

Les perspectives commerciales de l'industrie et des sous-traitants du secteur automobile se sont détériorées à cause de la raréfaction des produits de base et de problèmes de livraison, ce qui pourrait plomber l’évolution du prix des métaux. Une amélioration de la « crise des puces » est espérée pour le 2e ou 3e trimestre 2022. D'ici là, dans la chaîne de production automobile, on s’attend à une demande fluctuante et en baisse.

Nous mettons tout en œuvre pour vous fournir le meilleur soutien possible, aussi en cette période exigeante. N’hésitez pas à contacter votre conseiller client.