Prix des métaux

Prix des métaux

Evaluation du 30 novembre 2022: Les mesures anti-corona en Chine pèsent sur les marchés

La forte demande du marché, qui était associée à une hausse constante des cotations des métaux, a commencé à ralentir en avril 2022. Depuis, un certain scepticisme s’est installé. Les stocks importants constitués par les distributeurs et les centres de service européens, la forte proportion d'importations d'Asie et la demande hésitante des consommateurs finaux ont détendu la situation en termes de disponibilité et de prix. Depuis, le renchérissement a fortement diminué - du moins pour l'aluminium, l'acier inoxydable et l’acier plat - et les délais de production se sont normalisés pour la plupart des qualités.

Approvisionnement et tarifs de l'énergie : un défi pour les métallurgistes
La forte hausse des prix de l'énergie et la baisse de la demande ont poussé les producteurs européens à geler une grande partie de leurs capacités de production d'acier et d'aluminium brut. Nos centres de services de Menziken et de Sennwald n’échappent pas, eux non plus, à la hausse des tarifs énergétiques. Pour les commandes dès janvier 2023, nous percevrons temporairement un modeste « supplément énergie » de 0.02 CHF/EUR par kg de poids net livré.

Inflation et corona
L’inflation élevée est combattue au moyen de hausses des taux d'intérêt. Le président de la Fed, M. Powell, a récemment laissé entendre qu'une hausse modérée des taux d'intérêt pourrait être décidée lors de la prochaine réunion. Cela dépendra cependant des autres indicateurs économiques. Le dollar US a ensuite fléchi face à l'euro et au franc suisse, ce qui a eu un effet positif sur les prix des métaux non ferreux, qui restent cependant soumis à de multiples rebondissements dus à la gestion du COVID-19 en Chine. Les quelques allègements annoncés par le pays, par exemple le raccourcissement des quarantaines, n’ont soutenu les prix que temporairement. Le nombre de nouvelles infections au coronavirus en Chine a atteint un nouveau record. Le marché s'attend à un nouveau ralentissement de la croissance du PIB chinois et de la demande de métaux non ferreux, et cela s’est répercuté sur les cotations des bourses de métaux.

Consultez en un clic l'évolution des prix des métaux, les délais de production et les tendances des prix de vente des produits semi-finis en aluminium, cuivre, laiton et acier inoxydable.