Prix des métaux

Prix des métaux

Evaluation 17 février 2020: non ferreux « infectés » par le coronavirus

La reprise des marchés boursiers pourrait aussi soutenir les non ferreux
L’épidémie de coronavirus en Chine qui, fin janvier, a entraîné les métaux non ferreux à la baisse à la LME, n’a pas fini d’impacter le marché. Pendant ce temps, les investisseurs se sont rabattus sur les devises, notamment les valeurs refuges tels le Yen et le CHF. Selon les experts, les effets de l’épidémie sur la chaîne de livraison devraient être importants : plus de 60 % de l’aluminium brut étant produit en Chine, des retards peuvent en résulter dans le monde entier. Les arrêts de production décrétés par les autorités persisteront probablement au-delà des festivités du Nouvel-An de janvier-février. Par la suite - on l’a déjà vu dans des cas similaires, on peut s’attendre à un puissant et rapide redémarrage de l’activité financière. Les marchés ont déjà réagi à cette probabilité par de nettes hausses des cours, qui pourraient bien «contagier » également les métaux non ferreux.

MBI Research Prévision métaux non ferreux du vendredi 14 février 2020 (USD/t)

MBI Research
Source: MBI Research. Prévisions basées sur les valeurs de clôture de semaine précédent.

Calculateur de métaux pour cotations LME